VOYAGE EN TERRE DE FRANCE:    LE PERIGORD - 5 jours -

Voyage prévu en groupe constitué (adaptable sur demande aux individuels : minimum 4 )

1ER Jour : PARIS / HAUTEFORT

07H00: Départ en autocar grand tourisme en direction du Périgord.

Déjeuner à Limoges.

L’après midi: tour de ville guidée de Limoges (2 heures)- en panoramique et à pied -

Le 24 janvier 2008, le ministère de la Culture et de la Communication, après avis du Conseil national des Villes et Pays d'art et d'histoire, a décerné à la Ville de Limoges le label « Ville d’art et d’histoire », un label d’excellence et de qualité. Dans la première décennie avant notre ère, le peuple gaulois des Lemovices se voit imposer par les Romains une nouvelle capitale, créée de toutes pièces : Augustoritum, Ciuitas Lemouicum , autrement dit chez nous: LIMOGES.

Avec ses arènes, plus vastes que celles d’Arles ou de Nîmes, et ses thermes, parmi les plus somptueux de la Gaule,

la nouvelle cité devient un important centre d’échanges du monde romain ou croisement de la Via Agrippa

(Lyon-Saintes) et de l’axe Avaricum Tolosa (Bourges - Toulouse). Au IV è siècle, Saint Martial évangélise le Limousin.

L’empire romain sombre sous les coups des Barbares et Augustoritum devient Limoges. Au moyen âge, la mémoire de

Saint Martial se perpétue par l’édification d’une abbaye qui devient, grâce à son activité spirituelle et culturelle, un lieu

de pèlerinage majeur. Seconde bibliothèque de France après Cluny, berceau de la musique polyphonique européenne,

l’abbaye de Saint-Martial fait rayonner Limoges. Ses émaux champlevés s’exportent dans toute la chrétienté. La ville

s’organise en deux cités fortifiées, proches et souvent rivales : la Cité, autour de la Cathédrale et de la demeure de

l’évêque, le Château autour de l’abbaye de Saint-Martial et de la demeure du vicomte de Limoges. En 1761: Turgot,

nouvel intendant de la Généralité de Limoges secoue la ville et ranime son économie. Des manufactures (textile, papier

et cuir) se développent. Non loin de là, à Saint-Yrieix-la-Perche, on identifie le kaolin, cette argile blanche et fine

indispensable à la confection de la porcelaine. Turgot perçoit immédiatement la portée de la découverte. En confiant

en 1771 à un faïencier le soin de réaliser la première cuisson, il déclenche l’éclosion d’une industrie qui va transformer

Limoges . Des fabriques se créent. Sur la Vienne, le port du Naveix réceptionne les bois flottés venus de forêts en

amont. La nuit, la ville est rouge de la lueur de ses fours. Une classe ouvrière est en train de naître. Une conscience

sociale s’éveille. Dès 1890, les peintres-décorateurs sur porcelaine sont à l’origine des premiers mouvements ouvriers

mutualistes français. Il faut savoir que La CGT a été créée à Limoges en 1895…Nous prendrons donc le temps de

visiter la ville (à pied) en compagnie de notre guide locale.

Tout d’abord la Cathédrale Saint Etienne: cet imposant édifice marque le paysage urbain de Limoges. Située dans

l’ancienne ville de la Cité, siège de l’évêque, la cathédrale Saint-Etienne domine la ville et représente l’un des rares

grands monuments de style gothique du sud de la Loire, domaine d’élection de l’art roman.

Les Jardins de l’Evêché: Héritiers des jardins du Palais épiscopal du XVIIIème siècle, ils s’étalent sur 2 hectares.

Etagés sur différents niveaux en terrasses, ils comportent: un jardin systématique où plus d’un millier de végétaux des

cinq continents, dont certains très rares, sont classés par familles botaniques, un jardin à thèmes (plantes mellifères,

tinctoriales, aromatiques, médicinales…), une reproduction des milieux naturels caractéristiques du Limousin.

Ce jardin botanique municipal constitue un des fleurons des espaces verts de Limoges qui ont valu à la ville d’être

distinguée par une “ 4ème fleur ”. L’ancien collège des Jésuites, devenu lycée Gay Lussac, qui comporte une monumen-

-tale façade due à l’architecture Brousseau (XVIIIème siècle) et une vaste chapelle (début XVIIème siècle).

L’actuelle Place de la République où s’élevait, à partir du IX è siècle, l’abbaye bénédictine Saint-Martial, abandonnée

en 1789 puis démolie en 1792. Les trésors archéologiques de la crypte abritent les sarcophages de Saint-Martial et de Sainte-Valérie. Le Présidial, cœur de l’administration sous l’Ancien régime, remarquable ensemble du XVIIIème siècle. De l’autre côté de la place, vous admirerez l’Hôtel Maledent édifié au début du XVIIème siècle.

La Place Denis Dussoubs, anciennement place Dauphine, aménagée à partir de 1760 selon les directives de Turgot, intendant royal, la GARE de Limoges Bénédictin, qui exprime les techniques et conceptions décoratives des années 1920-1930. Son campanile de 60 mètres domine l’une des sept collines de Limoges. Vous y découvrirez des sculptures allégoriques et les vitraux “art-déco” du maître verrier limousin Francis Chigot.

Notre visite se terminera par la visite d’un atelier des Arts du Feu ou du Musée. Limoges étant depuis plus de 1000 ans la capitale des Arts du Feu. C’est grâce à TURGOT qu’elle développa toutes ses facettes artistiques avec son âge d’or industriel et une reconnaissance internationale formidable au XIXè siècle. Période qui voit les débuts de fabriques prestigieuses : Haviland, Guérin, Pouyat, Bernardaud, Tharaud, Alluaud, Lanternier, GDA…

Visite d’une fabrique décoration de porcelaine ou du Musée National de la Porcelaine Adrien Dubouché.

Fondé en 1845, il porte le nom de son mécène, Adrien Dubouché. Cet homme d’affaires consacra une partie de sa fortune à enrichir le musée afin d’y constituer une collection encyclopédique permettant de retracer l’histoire des arts du feu au travers d’objets provenant du monde entier. Devenu musée national en 1881, année de la mort de son bienfaiteur, il présente aujourd’hui, dans un monument de style 1900, plus de 12.000 objets. Ils retracent l’histoire de la céramique qui fait partie de la catégorie des arts du feu au même titre que le verre et l’émail : ces matériaux, de nature minérale, acquièrent leur caractère spécifique grâce à l’alchimie du feu qui les transforme de façon irréversible. On distingue quatre grandes familles dans la céramique : la poterie, la faïence, le grès et la porcelaine….

Continuation sur notre hôtel situé en Dordogne.

Dîner/ repas convivial froid de spécialités locales prévu à l'hôtel.

Logement.

2èm Jour: HAUTEFORT: excursion journée Brantôme/ Périgueux –

Petit déjeuner buffet continental.

Départ pour Brantôme. Visite guidée à pied (1h) -

Ce fut une histoire incroyable qui commença au temps lointain de ce peuple que l'on appelait les Celtes. La jeune cité lovée dans la colline et caressée par une rivière tranquille cherchait son nom. Sa petite communauté s'agrandissait de jour en jour tant la vie y était douce autour de la fontaine extraordinaire et de sa source vénérée sortant du rocher ….Le seigneur du lieu réunit le conseil des sages pour rechercher un nom à la mesure de cet éden terrestre où régnaient le calme et l'harmonie. Toute la nuit les esprits phosphorèrent mais il n'en sortit rien de concret. Au petit matin le seigneur décida d'en appeler au ciel et brandit son épée étincelante vers l'azur en prononçant les paroles magiques. Un coin de brume alors se dissipa pour laisser place à une fée d'une grande beauté. Le seigneur et les sages devant l'apparition se mirent à genoux et la fée leur dit : "Bien-aimés, cette cité que vous avez créée doit recevoir un nom digne de l'éternité, par l'eau et le rocher je la nomme pour vous BRANTOME et je vous le dis, prenez-en grand soin. " Ainsi le sort en fut jeté et la belle vous accueille encore aujourd'hui.

Dès le 8ème siècle, ce sont les moines bénédictins qui vivront en troglodytes, la falaise fournissant abris et matière première de qualité pour la construction. La tradition veut que ce soit Charlemagne qui consacra l'abbaye St Pierre de Brantôme en y déposant les reliques d'un enfant martyr, un des saints Innocents, Sicaire (deux panneaux de bois doré, 17ème siècle, dans le chœur de l'église, illustrent la donation et le massacre).

Cette petite ville lovée au bord de sa rivière (La Dronne) lui vaut son surnom de Venise du Périgord.

Vous y verrez son clocher (dont l'architecture définitive et la finalité - culte catholique - sont datés du XI è siècle), son cloître, son église et son petit bourg au nombreux témoignages des XVI, XVII et XVIII è siècles

Et l’empreinte historique d’ une ancienne halte sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle . Brantôme est de nos jours une commune du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin et joyau du val de Dronne

Anecdote: à connaître. Car de nombreuses personnes connaissent ces petites phrases cabotines ….

«Toute belle femme s'estant une fois essayée au jeu d'amour ne le désapprend jamais ». («Les vies des dames galantes»).

«Si tous les cocus et leurs femmes qui les font se tenoyent tous par la main et qu'il s'en pust faire un cerne, je croy qu'il seroit assez bastant pour entourer et circuire la moitié de la terre». («Les vies des dames galantes»).

Et bien tout cet art littéraire provient de Pierre de Bourdeille, dit Brantôme, abbé de Brantôme, né vers 1540 à Bourdeilles en Périgord …décédé le 15 Juillet 1614 en son château de Richemont à Saint Crépin de Richemont.

Le sieur Brantôme était un écrivain français, surtout connu pour ses écrits «légers» relatant sa vie de courtisan et de soldat….et dont de petites phrases sibyllines sont parvenues jusqu’ à nous …

Déjeuner au cœur de la ville ….

L’après midi départ pour la visite guidée de Périgueux. Panoramique et à pied (1h30) -

L’ancienne Vésunna gallo-romaine. Autre ville méritant une halte pour la qualité de ses ensembles architecturaux des XVIIIème et XIXème siècles, Périgueux offre plus de 2000 ans d'histoire avec 39 édifices inscrits ou classés "Monuments Historiques".C’est aussi une ville classée ville d’Art et d’Histoire.

Dans l'un des plus vastes secteurs sauvegardés de France, la Cathédrale byzantine Saint-Front, étape majeure sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, appartient au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998. Tour panoramique de la ville:

Vestiges antiques: temple de Vésone, amphithéâtre, rempart du IV è siècle, château Barrière construit sur la muraille gallo-romaine. Eglise Saint-Etienne de la Cité à file de coupoles, 1ère cathédrale

Tour médiévale Mataguerre(XV è siècle) et visite à pied des anciennes rues médiévales de la ville

Et de la Cathédrale Saint Front, Patrimoine mondial de l'Humanité, sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Ou : Après le tour de ville panoramique, départ pour notre croisière en gabare.

Véritable moment de détente et de découverte, pour environ 1h30 de promenade commentée au fil de l'Isle.

Des énigmes vous feront voyager et passage d'une écluse manuelle, unique en Périgord (seulement le

dimanche à 16h00 sous réserve) - Si cette option est choisie: supplément 5 euros/ Minimum 15 personnes impératif.

Dîner. Retour à notre hôtel. Nuitée.

 

3èm Jour : HAUTEFORT : excursion journée Sarlat / Domme –

Petit déjeuner buffet continental.

Départ pour la visite de Sarlat, cité médiévale par excellence. 1h30 (à pied)

Capitale du Périgord Noir, Sarlat est une ville exceptionnellement préservée. Plus de 1.000 ans d'architecture vivent au travers des ruelles, des toits de lauzes et des murs de pierre blonde et chaude…et des marchés réputés mondialement (foie gras, truffe …). La ville s’est développée autour d’une grande abbaye bénédictine d'origine carolingienne. Son apogée a été le XIII è siècle mais son histoire se perd dans la nuit des temps car faisant partie des 6 grandes abbayes périgourdines avec Paunat, Belvès, Saint Front de Périgueux, Brantôme et Terrasson . L’Abbaye carolingienne de Sarlat fut l’unique à ne pas avoir été détruite par les Vikings car elle était érigée en dehors des rives de la Dordogne et de ses affluents. La ville a été sous la houlette de protection du Saint Siège à Rome dès 1153 et fut reconstruite dès l’époque romane entre 1125 et 1160. En 1318 l’abbaye fut le siège du nouvel évêché crée par le Pape Jean XXII et les Evêques ont alors remplacé les Abbés et le pouvoir citadin fut partagé entre Eglise (évêques) en tant que Cité épiscopale et Consuls.

Elle devint cependant anglaise à la suite du Traité de Brétigny en 1360 mais se rallia au Roi de France dix ans plus tard lorsque le connétable Du Guesclin repoussa les Anglais.

C’est grâce à la promulgation de la Loi Malraux le 4 Août 1962 que Sarlat a été miraculeusement sauvée. Loi sur la restauration des secteurs à sauvegarder qui fut appliquée pour la première fois en France à Sarlat. Le centre de la petite cité médiévale avec ses 65 monuments et immeubles protégés servit d'opération pilote pour la mise au point des financements et des critères de restauration en vigueur de nos jours (visite à pied)

Déjeuner et continuation par la ville Bastide de Domme.

C'est en petit train que nous escaladerons la colline de Domme pour accéder à cette bastide unique qui domine toute la vallée de la Dordogne.

Indissociable du Périgord Noir, cette superbe bastide du XIII è siècle incroyablement bien conservée et dominant toute la vallée de la Dordogne. Le charme de ce village à marqué des écrivains qui ont su en parler dans leurs écrits tels que Henri Miller ou Eugène Le Roy (l’auteur de «Jacquou le Croquant»).

Visite de la Grotte de Domme ou tour guidé à pied de la ville et des remparts (suivant disponibilités) et retour sur Hautefort.

Nuitée.

 

4èm Jour: HAUTEFORT: excursion Château d’Hautefort – Grotte de Tourtoirac -

Le matin: visite d'Hautefort. Visite guidée 1heure à 1h30 -

Village situé sur les coteaux, dominant la campagne boisée et les noyeraies locales réputées (noix du Périgord)

Hautefort séduit par l‘harmonie du bourg qui s’étage autour des remparts imposants de son château.

(château que vous aurez eu le temps d’apprécier chaque matin depuis la salle panoramique de votre restaurant d’ailleurs)

Le Château de Hautefort, élégante silhouette que vous pourrez apprécier longuement depuis la salle de restaurant de votre hôtel (salle panoramique), vous sera dévoilé lors de votre dernier jour en Périgord. Il domine la vallée de la Bauze et de la Lourde, deux affluents de l’Auvézère (visite de l‘intérieur si possible), l’ancien Hospice du XVII è siècle, devenu musée de la médecine. Fondé dès 1669 par le Marquis Jacques François de Hautefort à la suite d’un Edit royal de 1662.

Déjeuner de spécialités locales. L'après-midi : visite des grottes de TOURTOIRAC

Découverte en 1995, la GROTTE de TOURTOIRAC émerveille chaque visiteur. Au fil des millénaires, l'eau et la nature ont creusé la cavité et l'ont décorée et dessinée en une immense fresque. En suivant la rivière souterraine, vous serez immergés dans un spectacle d'ombres et de lumières entre colonnes et draperies, excentriques et fistuleuses.

Dîner d’adieu (apéritif offert) en ferme auberge.

Nuitée .

 

5èm Jour : HAUTEFORT / PARIS –

Petit déjeuner buffet continental.

Trajet de retour sur Paris (déjeuner non inclus)

Arrivée à Paris en fin de journée. Fin de nos services.

4èm Jour: HAUTEFORT: excursion Château d’Hautefort – Grotte de Tourtoirac -

ATTENTION :

POUR DES MOTIFS TECHNIQUES (dimanche, jours fériés, jours imposés pour certaines visites etc...), certaines excursions peuvent être inversées ou remplacées. C’est à dire que certains jours pourront être inversés.

 

Prix par personne: En groupe constitué -

 

950 € (base 20 payants)

875 € (base 30 payants)

 

NOTRE PRIX COMPREND :

- Le transport en autocar grand tourisme de Paris à Paris.

- L’hébergement en hôtel 2** en chambre double avec sanitaires privés.

- La pension complète du déjeuner du 1er jour au petit-déjeuner continental du 5ème jour

- Les visites et excursions mentionnées au programme et toutes les taxes locales et TVA en vigueur à ce jour .

  • Les visites locales prévues le sont bien sur avec un guide de la ville :

  • Visite guidée de Limoges: 2 heures

  • Visite guidée de Brantôme (1 heure)

  • Visite guidée de Périgueux: 1h30

  • Visite guidée de Sarlat (1h30)

  • Visite d’Hautefort (sous réserve) ou visite guidée du Château de L’Herm, fief de Jacquou le Croquant si on ne pouvait faire Hautefort… Nous n’avons pas à ce jour les éléments d’ouverture des monuments historiques pour 2017 mais nous pensons que tout sera reconduit dès l'instant où le voyage se réalise entre Avril et fin Octobre.

- Une gratuité pour vous en chambre à partager (voir ci-dessus)

- Les frais de dossier: 5 euros par personne.

 

 

NOTRE PRIX NE COMPREND PAS :

- Le supplément chambre individuelle: 100 euros (maximum 4 pour votre groupe à ce tarif). Pour information , si vous avez plus de 4 single, nous pourrons en obtenir d’avantage mais à un tarif supérieur

- Les repas non-mentionnés et les boissons en dehors de celles mentionnées au programme.

- L’assurance annulation / bagages: 35 € (à souscrire en même temps que le voyage de base si souhaitée)

- Les frais personnels de quelque nature que ce soit.

- Les modifications d’itinéraire

- Les éventuels pourboires aux guides et conducteur

- Les éventuelles fluctuations du prix des carburants et/ ou taux de TVA et/ ou de toute taxe décidée entre temps par le gouvernement. Ceci jusqu’ à 31 jours du départ.

 

- Le déroulement du programme est susceptible de modifications en fonction des contraintes transports et visites et des aléas ouvertures/fermetures intempestives de certains sites.

 

FORMALITES :

Carte d’identité en cours de validité (ou même périmée si elle l’est depuis moins de 5 ans) .

Attention, ceci ne s’adresse qu’aux ressortissants français ou de la CEE .

 

Tous les services sont sous réserve de disponibilité au moment de la réception de l’acompte de 35% et du double du contrat dûment signé. Toute inscription GROUPE faite à moins de 91 jours nécessite un acompte de 50 % et toute inscription GROUPE faite à moins de 61 jours nécessite le règlement intégral

Le solde devant nous parvenir 45 jours avant la date de départ.

Les visites pourront bien sur subir des modifications locales sans préavis, ceci en raison d’impératifs techniques

 

Nos conditions générales et particulières de vente s’appliquent à tous les groupes constitués.

En raison des réservations hôtelières, les conditions sont particulières.

 

FRAIS D’ANNULATION - Détails sur chaque contrat nominatif -

Nous vous conseillons de souscrire une assurance en même temps que le voyage car nous ne saurions rembourser les frais d’annulation facturés par nos différents prestataires dans le cas où un participant ne pourrait venir une fois son inscription acquittée.

 

Nous précisons que nos services sont tous homologués et nos autocars ainsi que nos conducteurs chevronnés.

Nous n’employons que des prestataires dûment référencés et dont les services sont optimisés.

Les amplitudes de conduites et la régulation sont strictement respectés par os conducteurs et la journée ne peut en aucun cas excéder 10 à 12 heures pour un seul conducteur 

Vous avez des questions ?

Nous vous conseillons volontiers.

Notre courriel : catherine.finet@bbox.fr

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Tourisme Francais

Site créé avec 1&1 MyWebsite.